Un phénix linguistique? Le tour narratif va + infinitif renaîtrait-il, en français contemporain, de ses cendres médiévales?

Translated title of the contribution: Linguistic phoenix? The narrative turn will + infinitive reborn there, contemporary French, medieval ashes?

Jacques Brès, Emmanuelle Labeau

Research output: Chapter in Book/Report/Conference proceedingConference contribution

Abstract

Les études typologiques (Hagège 1993, Bybee et al.1994, Dahl 2000, Bourdin 2008 notamment) ont montré de façon consistante que les indications spatiales (notamment les verbes de mouvement) tendaient à se grammaticaliser en expressions temporelles. La forme itive (en français aller) dans les langues romanes a fait l’objet de ce processus linguistique , et avec succès, puisque, en tant qu’auxiliaire d’un verbe à l’infinitif ou au participe présent (et moins fréquemment au participe passé), elle est à même d’offrir, au cours de son histoire, pas moins de onze emplois grammaticalisés (Bres et Labeau à paraître). Nous nous intéresserons dans cet article, qui ne portera que sur le français, à l’emploi que nous nommerons, avec Larreya (2005) et Lansari (2009), narratif: il apparaît en textualité narrative, dont les propositions du premier plan sont régies par la relation de progression (Labov 1972/1978). Cet emploi que le français a connu jusqu’au début du XVIIème (1) tend, sur des bases peut-être différentes, à se répandre aujourd’hui (2): (1) Sur ces propos, feirent leur accord, et, en regardant le lieu le plus propre pour faire ceste belle oeuvre, elle vat dire qu'elle n'en sçavoit poinct de meilleure ne plus loing de tout soupson, que une petite maison qui estoit dedans le parc, où il y avoit chambre et lict tout à propos. Le gentil homme, qui n'eust trouvé nul lieu mauvais, se contenta de cestuy-là. (Navarre M. de, L'Heptaméron, 1550) (2) (…) Teddy Pendergrass est remarqué par Harold Melvin, leader du quintette vocal The Blue Notes. Il rejoint alors la formation, qui va enchaîner une succession de tubes. En 1976, Teddy Pendergrass décide de mener une carrière solo et quitte les Blue Notes . Il va régulièrement occuper les premières places des meilleures ventes de disques aux USA. (Le Monde, Obituaire de T. Pendergrass, 27 .1. 2010)
Original languageFrench
Title of host publicationLe changement en français
Subtitle of host publicationetudes de linguistique diachronique
EditorsBernard Combettes, Céline Guillot, Alexei Lavrentiev, et al
Place of PublicationOxford (UK)
PublisherPeter Lang
ISBN (Print)978-3-03431205-9
Publication statusPublished - 2012
EventDiachro V - Lyon, France
Duration: 20 Oct 201022 Oct 2010

Publication series

NameSciences pour la Communication
PublisherPeter Lang

Conference

ConferenceDiachro V
CountryFrance
CityLyon
Period20/10/1022/10/10

Fingerprint

Medieval
ash
plan

Keywords

  • narratif
  • français contemporain
  • français
  • va + infinitif

Cite this

Brès, J., & Labeau, E. (2012). Un phénix linguistique? Le tour narratif va + infinitif renaîtrait-il, en français contemporain, de ses cendres médiévales? In B. Combettes, C. Guillot, A. Lavrentiev, & et al (Eds.), Le changement en français: etudes de linguistique diachronique (Sciences pour la Communication). Oxford (UK): Peter Lang.
Brès, Jacques ; Labeau, Emmanuelle. / Un phénix linguistique? Le tour narratif va + infinitif renaîtrait-il, en français contemporain, de ses cendres médiévales?. Le changement en français: etudes de linguistique diachronique. editor / Bernard Combettes ; Céline Guillot ; Alexei Lavrentiev ; et al. Oxford (UK) : Peter Lang, 2012. (Sciences pour la Communication).
@inproceedings{8b2da5d914484f2fb326d19698151d39,
title = "Un ph{\'e}nix linguistique? Le tour narratif va + infinitif rena{\^i}trait-il, en fran{\cc}ais contemporain, de ses cendres m{\'e}di{\'e}vales?",
abstract = "Les {\'e}tudes typologiques (Hag{\`e}ge 1993, Bybee et al.1994, Dahl 2000, Bourdin 2008 notamment) ont montr{\'e} de fa{\cc}on consistante que les indications spatiales (notamment les verbes de mouvement) tendaient {\`a} se grammaticaliser en expressions temporelles. La forme itive (en fran{\cc}ais aller) dans les langues romanes a fait l’objet de ce processus linguistique , et avec succ{\`e}s, puisque, en tant qu’auxiliaire d’un verbe {\`a} l’infinitif ou au participe pr{\'e}sent (et moins fr{\'e}quemment au participe pass{\'e}), elle est {\`a} m{\^e}me d’offrir, au cours de son histoire, pas moins de onze emplois grammaticalis{\'e}s (Bres et Labeau {\`a} para{\^i}tre). Nous nous int{\'e}resserons dans cet article, qui ne portera que sur le fran{\cc}ais, {\`a} l’emploi que nous nommerons, avec Larreya (2005) et Lansari (2009), narratif: il appara{\^i}t en textualit{\'e} narrative, dont les propositions du premier plan sont r{\'e}gies par la relation de progression (Labov 1972/1978). Cet emploi que le fran{\cc}ais a connu jusqu’au d{\'e}but du XVII{\`e}me (1) tend, sur des bases peut-{\^e}tre diff{\'e}rentes, {\`a} se r{\'e}pandre aujourd’hui (2): (1) Sur ces propos, feirent leur accord, et, en regardant le lieu le plus propre pour faire ceste belle oeuvre, elle vat dire qu'elle n'en s{\cc}avoit poinct de meilleure ne plus loing de tout soupson, que une petite maison qui estoit dedans le parc, o{\`u} il y avoit chambre et lict tout {\`a} propos. Le gentil homme, qui n'eust trouv{\'e} nul lieu mauvais, se contenta de cestuy-l{\`a}. (Navarre M. de, L'Heptam{\'e}ron, 1550) (2) (…) Teddy Pendergrass est remarqu{\'e} par Harold Melvin, leader du quintette vocal The Blue Notes. Il rejoint alors la formation, qui va encha{\^i}ner une succession de tubes. En 1976, Teddy Pendergrass d{\'e}cide de mener une carri{\`e}re solo et quitte les Blue Notes . Il va r{\'e}guli{\`e}rement occuper les premi{\`e}res places des meilleures ventes de disques aux USA. (Le Monde, Obituaire de T. Pendergrass, 27 .1. 2010)",
keywords = "narratif, fran{\cc}ais contemporain, fran{\cc}ais, va + infinitif",
author = "Jacques Br{\`e}s and Emmanuelle Labeau",
year = "2012",
language = "French",
isbn = "978-3-03431205-9",
series = "Sciences pour la Communication",
publisher = "Peter Lang",
editor = "Bernard Combettes and C{\'e}line Guillot and Alexei Lavrentiev and {et al}",
booktitle = "Le changement en fran{\cc}ais",

}

Brès, J & Labeau, E 2012, Un phénix linguistique? Le tour narratif va + infinitif renaîtrait-il, en français contemporain, de ses cendres médiévales? in B Combettes, C Guillot, A Lavrentiev & et al (eds), Le changement en français: etudes de linguistique diachronique. Sciences pour la Communication, Peter Lang, Oxford (UK), Diachro V, Lyon, France, 20/10/10.

Un phénix linguistique? Le tour narratif va + infinitif renaîtrait-il, en français contemporain, de ses cendres médiévales? / Brès, Jacques; Labeau, Emmanuelle.

Le changement en français: etudes de linguistique diachronique. ed. / Bernard Combettes; Céline Guillot; Alexei Lavrentiev; et al. Oxford (UK) : Peter Lang, 2012. (Sciences pour la Communication).

Research output: Chapter in Book/Report/Conference proceedingConference contribution

TY - GEN

T1 - Un phénix linguistique? Le tour narratif va + infinitif renaîtrait-il, en français contemporain, de ses cendres médiévales?

AU - Brès, Jacques

AU - Labeau, Emmanuelle

PY - 2012

Y1 - 2012

N2 - Les études typologiques (Hagège 1993, Bybee et al.1994, Dahl 2000, Bourdin 2008 notamment) ont montré de façon consistante que les indications spatiales (notamment les verbes de mouvement) tendaient à se grammaticaliser en expressions temporelles. La forme itive (en français aller) dans les langues romanes a fait l’objet de ce processus linguistique , et avec succès, puisque, en tant qu’auxiliaire d’un verbe à l’infinitif ou au participe présent (et moins fréquemment au participe passé), elle est à même d’offrir, au cours de son histoire, pas moins de onze emplois grammaticalisés (Bres et Labeau à paraître). Nous nous intéresserons dans cet article, qui ne portera que sur le français, à l’emploi que nous nommerons, avec Larreya (2005) et Lansari (2009), narratif: il apparaît en textualité narrative, dont les propositions du premier plan sont régies par la relation de progression (Labov 1972/1978). Cet emploi que le français a connu jusqu’au début du XVIIème (1) tend, sur des bases peut-être différentes, à se répandre aujourd’hui (2): (1) Sur ces propos, feirent leur accord, et, en regardant le lieu le plus propre pour faire ceste belle oeuvre, elle vat dire qu'elle n'en sçavoit poinct de meilleure ne plus loing de tout soupson, que une petite maison qui estoit dedans le parc, où il y avoit chambre et lict tout à propos. Le gentil homme, qui n'eust trouvé nul lieu mauvais, se contenta de cestuy-là. (Navarre M. de, L'Heptaméron, 1550) (2) (…) Teddy Pendergrass est remarqué par Harold Melvin, leader du quintette vocal The Blue Notes. Il rejoint alors la formation, qui va enchaîner une succession de tubes. En 1976, Teddy Pendergrass décide de mener une carrière solo et quitte les Blue Notes . Il va régulièrement occuper les premières places des meilleures ventes de disques aux USA. (Le Monde, Obituaire de T. Pendergrass, 27 .1. 2010)

AB - Les études typologiques (Hagège 1993, Bybee et al.1994, Dahl 2000, Bourdin 2008 notamment) ont montré de façon consistante que les indications spatiales (notamment les verbes de mouvement) tendaient à se grammaticaliser en expressions temporelles. La forme itive (en français aller) dans les langues romanes a fait l’objet de ce processus linguistique , et avec succès, puisque, en tant qu’auxiliaire d’un verbe à l’infinitif ou au participe présent (et moins fréquemment au participe passé), elle est à même d’offrir, au cours de son histoire, pas moins de onze emplois grammaticalisés (Bres et Labeau à paraître). Nous nous intéresserons dans cet article, qui ne portera que sur le français, à l’emploi que nous nommerons, avec Larreya (2005) et Lansari (2009), narratif: il apparaît en textualité narrative, dont les propositions du premier plan sont régies par la relation de progression (Labov 1972/1978). Cet emploi que le français a connu jusqu’au début du XVIIème (1) tend, sur des bases peut-être différentes, à se répandre aujourd’hui (2): (1) Sur ces propos, feirent leur accord, et, en regardant le lieu le plus propre pour faire ceste belle oeuvre, elle vat dire qu'elle n'en sçavoit poinct de meilleure ne plus loing de tout soupson, que une petite maison qui estoit dedans le parc, où il y avoit chambre et lict tout à propos. Le gentil homme, qui n'eust trouvé nul lieu mauvais, se contenta de cestuy-là. (Navarre M. de, L'Heptaméron, 1550) (2) (…) Teddy Pendergrass est remarqué par Harold Melvin, leader du quintette vocal The Blue Notes. Il rejoint alors la formation, qui va enchaîner une succession de tubes. En 1976, Teddy Pendergrass décide de mener une carrière solo et quitte les Blue Notes . Il va régulièrement occuper les premières places des meilleures ventes de disques aux USA. (Le Monde, Obituaire de T. Pendergrass, 27 .1. 2010)

KW - narratif

KW - français contemporain

KW - français

KW - va + infinitif

UR - https://www.peterlang.com/view/product/45690?rskey=IzDKuZ&result=1

M3 - Conference contribution

SN - 978-3-03431205-9

T3 - Sciences pour la Communication

BT - Le changement en français

A2 - Combettes, Bernard

A2 - Guillot, Céline

A2 - Lavrentiev, Alexei

A2 - et al,

PB - Peter Lang

CY - Oxford (UK)

ER -

Brès J, Labeau E. Un phénix linguistique? Le tour narratif va + infinitif renaîtrait-il, en français contemporain, de ses cendres médiévales? In Combettes B, Guillot C, Lavrentiev A, et al, editors, Le changement en français: etudes de linguistique diachronique. Oxford (UK): Peter Lang. 2012. (Sciences pour la Communication).